Je suis grunge comme Sky

© Sky Ferreira Instagram

Avril 2010 : Les apparences.

Plus t’en prends, plus tu mincis, et plus tu deviens comme toutes ces nanas des tabloïds. Tu peux alors toi aussi porter des lunettes de soleil à 7 heures du mat’ en te trimballant sur la promenade, les premiers rayons de soleil, souvent accompagnée, « on cherche un hôtel ? On prend le meilleur alors ! » les collants effilés, une flasque de sky à la main, souriante et souriante encore !

Quand tu montes les marches jusqu’à l’hôtel, tu te crois en croisette. Tes cheveux sont en bataille, tu te vois un peu comme une Patty Smith. Tu te sens grande, belle, à l’image de ceux que tu admires.

Je suis une Edie Sedgwick, je me coupe les cheveux, je ne dors plus, je ne mange plus, je fais la fête, je fume des cigarettes Vogue, je rejoins mon pseudo mec, je rigole fort au téléphone, je ne sais plus comment s’appelle ma meilleure amie (ET je ne lui donne pas de nouvelles).

OUI je suis comme Edie, un jour on viendra me chercher aussi, je serai à la Factory, on prendra plein de drogue, on rira beaucoup, on écrira, je serai pleine et remplie totale d’énergies et d’idées. On écoutera Age of Consent en boucle et moi les abeilles je les appellerais mes soeurs.

Allez, on prend cette chambre à deux, c’est juste le temps d’écouter un peu de son et de finir ce qu’il nous reste. La chambre est belle mais on n’y prête même pas attention. On s’allonge sur le lit, on rit, on retourne les draps, on ferme les volets. On s’embrasse beaucoup. On boit, « encore une goutte laisse m’en », on boit.

Le soleil est maintenant bien haut. J’ai 21 ans et je fais ma première rechute. Je pensais que j’arriverais à me détacher de cette seconde peau mais je constate à cette heure matinale, dans cette chambre d’hôtel de cette ville qui m’est inconnue, accompagnée de ce mec qui m’est inconnu, que cela ne va pas être simple de décrocher. Mais bizarrement, je m’en fous, parce que j’en avais besoin, j’avais envie de faire ma starlette.

Quand on eut fini, on s’est endormi. Je me souviens qu’on a essayé quelque chose mais j’étais trop high. Pourtant parait que ça excite, moi ça a plutôt tendance à m’inhiber de toutes ces sensations. J’aime être là-haut, je flotte sur le matelas, et quand je ferme les yeux il n’y a plus que moi…

Publicités

6 commentaires

  1. J’aime beaucoup ton blog que j’ai découvert grâce à un article de konbini partagé par une amie sur Fb . As tu un flux rss ou y a t’il un moyen d’être informé des nouveaux articles ?

    Bon courage , take care

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s